wojciech jerzy has

 

La Clepsydre, de Wojciech Has

1996-12

Il s’agit du deuxième film le plus célèbre du cinéaste. Celui-ci a dû attendre quatre ans après La Poupée pour le réaliser. Les scénarios qu’il déposait étaient systématiquement refusés. Et lui se refusait à en déposer d’autres que cette adaptation, à laquelle il songeait depuis Manuscrit trouvé à Saragosse. À la fin de l’année 1971, une petite ouverture amène un ministre de la Culture et des Arts plus libéral, Tejchma, qui voit d'un œil favorable le projet de Has.
Le scénario enfin accepté, le film peut entrer dans une phase de préparation plus concrète. Son budget, de vint-six millions de zlotys, le situe entre "Manuscrit trouvé à Saragosse" et "La Poupée". Les personnages sont moins nombreux, mais le décor est particulièrement coûteux : sa construction à Cracovie prend plus de temps que prévu, si bien que le tournage ne commence qu'en octobre 1972. Le cinéaste n'a ainsi pas pu bénéficier, comme il l’aurait souhaité, de l'abondance de la végétation estivale.

Un texte à venir parlera du film en liaison avec la situation intérieure de la Pologne au moment où il a été réalisé, et de sa réception au moment de sa sortie.


Suivant : La Clepsydre : Voyage dans le récit d'un rêve

Menu du site: